Err

retour à l'accueil
  •  
  •  
Historique de la scierie BEAL

Scierie BÉAL en 1980

Didier BÉAL reprend la scierie Familiale
Scierie BÉAL en 1980 En 1980, Didier BÉAL reprend la scierie familiale créée par son père en 1952. Il engage un programme de modernisation de l’entreprise.

• 1985 : création d’un atelier d’affûtage
• 1986 : mécanisation de la scie à grumes
• 1988/1989 : construction d’un silo à sciure et aménagement du parc à grumes et du parc à sciage
• 1991 : installation d’une nouvelle déligneuse multilames à deux manchons
• 1992 : changement de la scie de tête, installation d’un broyeur et création de la SARL
• 1995 : mise en place d’un dédoubleur et d’une écorceuse

Relocalisation du centre de production

Pont de Chirat DUNIERES France
Relocalisation du centre de production L’entreprise connaît un fort développement de son activité. Sa localisation au cœur du bourg de Dunières devient problématique (manque de place, nuisances pour les riverains …) et une délocalisation du site de production devient indispensable. En 1999, la scierie BÉAL s’installe au lieu-dit « Pont de Chirat ».
Le développement de l’entreprise peut se poursuivre et de nouveaux investissements sont engagés :
- Rénovation des bâtiments
- Mise en place de nouvelles mécanisations
- Installation d’un chariot de tri et tronçonnage des grumes
- Acquisition d’une nouvelle affûteuse

• 2001 : Acquisition d’une déligneuse en remplacement d’une multilames
• 2002 : acquisition d’une ligne de fraisage des bois ronds (pour diversifier la production et répondre à une demande croissante de produits élaborés)
• 2003 : acquisition d’un chariot à grumes plus performant
• 2003 : acquisition d’une nouvelle division électronique pour la scie à grumes
• 2003 : acquisition d’une machine à planer automatique

La scierie BÉAL depuis 2005

Romain BÉAL Intègre l'entreprise
La scierie BÉAL depuis 2005 En 2005, Romain BÉAL, fils de Didier BÉAL, intègre l’entreprise familiale et assure ainsi la pérennité de l’entreprise. La même année, l’entreprise investit dans un télé-twin déligneuse à double arbre, de grande capacité et permettant le passage de pièces jusqu’à 350 mm d’épaisseur.

Ce dernier investissement a entraîné une nette augmentation de la productivité et assuré une meilleure qualité des produits finis.

En Août 2009 : Acquisition d’un robot d’empilage BALZ